Methodologie de l'oral

DEROULEMENT ORAL

DEROULEMENT DE L’EPREUVE  ORALE DE FRANCAIS

1 . Entrée dans la salle :

  • Dites bonjour en entrant !
  • Prévoyez une montre…pour gérer votre temps (le téléphone ça ne se fait pas …)
  • L’examinateur va vous donner :  
  •                        - Le texte sur le quel vous devrez travailler  
  •                        - Une problématique  
  •                        - Du papier brouillon…

Vous aurez 30 minutes pour préparer votre oral.

 

2. Passation de  l’oral :

A. La lecture analytique :

Vous avez 10 minutes pour cette partie de l’épreuve.

  1. INTRODUCTION: (il est préférable de la rédiger au brouillon pendant le temps de préparation. Ça vous évitera de bafouiller et d’oublier l’essentiel…)
  • QQs mots sur l’auteur et le contexte historique et littéraire
  • Présentez l’œuvre
  • Donnez la situation du passage
  • Rappelez  la problématique donnée par l’examinateur
  • Annoncez les deux axes de votre analyse.

 

2. LECTURE :

  • N’oubliez pas de lire le texte ! Et de le lire bien… (L’examinateur vous arrêtera généralement après qqs lignes)

 

3. L’ANALYSE :

La forme

  • ATTENTION : Ne restez pas le nez collé sur vos notes !
  • Regardez l’examinateur de temps en temps…
  • REGARDEZ LE TEXTE !
  • Ne lisez pas vos notes…
  • C’est un oral, pas un exercice de récitation. Ce n’est pas grave si vous ne trouvez pas tout de suite le bon mot, que vous hésitez… Soyez VIVANT !
  • Soignez votre langage…C’est un oral de Français, on est en droit d’attendre un bon niveau de langue…
  • Evitez de vous avachir sur la chaise, sur la table…Tenez-vous bien !
  • ARTICULEZ !
  • Trouver un rythme de parole qui ne soit ni soporifique ni épuisant pour l’examinateur…
  • Quand vous avez terminé, dites « J’ai terminé ! »

 

Le fond

  • Essayez de suivre vos axes et de rappeler régulièrement la problématique, pour montrer que vous n’oubliez pas d’y répondre…
  • Pensez à citer le texte ! (mais pas des passages entiers ! Choisissez les mots ou expressions les plus adaptés et donnez la ligne)
  • Pensez à faire des transitions   entre vos parties
  •  n'oubliez pas de faire une conclusion (voir méthodologie de la lecture analytique)

Si vous ne tenez pas 10 minutes…Votre note en pâtira, si vous dépassez les 10 minutes, l’examinateur vous arrêtera ! Donc GERER bien votre temps.

 

4. L’ENTRETIEN

Maintenant il va vous falloir « converser » avec votre examinateur pendant 10 minutes

L'entretien peut être votre allié…ou votre pire ennemi ! Si vous ne savez rien… Ça va vous paraître très long ! Et douloureux !

L'examinateur va vous poser une question : essayez de ne pas répondre à côté !

Dans l'idéal, si vous ne voulez pas qu'il vous en pose dix, il faut que vous soyez capables de développer…

L'entretien nous permet de savoir si vous comprenez ce que vous dites, si vous avez un minimum de culture littéraire,  si vous êtes capables de faire des liens entre les éléments du corpus, de synthétiser des idées, de poser une réflexion personnelle sur un sujet.

Pour les questions qu'on peut vous poser à l'entretien, reportez-vous aux fiches par objet d'études (ci-dessous). Mais voici qqs pistes :

 

les questions de fortes chances de porter sur :

  • les liens entre votre texte et les autres textes du même objet d'études
  • des lectures cursives que vous avez faites pendant l'année autour de l'œuvre intégrale que vous avez étudiée
  • le mouvement littéraire auquel appartient le texte étudié
  • la thématique de l'objet d'études, les textes qui le composent

Sur l'auteur

  • Que savez-vous de la vie de l'auteur ? *(inutile de rentrer dans les détails invérifiables...Ce qui est intéressant, c'est l'apport de l'auteur dans la littérature, ses engagements artistiques, politiques...)
  • Connaissez-vous d'autres oeuvres de cet auteur ?
  • Savez-vous à quel mouvement littéraire il appartient ?
  • L'extrait étudié a-t-il eu des répercussions sur la vie ou la célébrité de l'auteur ?

 

Sur l'oeuvre, dans le cas d'une oeuvre complète pour le roman ou le théâtre

  • Quelles sont les relations entre tel et tel personnage ?
  • Que pouvez-vous me dire sur tel personnage / sur tel passage ? *
  • Qu'avez-vous pensé de la fin ?
  • Quel personnage avez-vous préféré et pourquoi ?
  • Avez-vous apprécié cette oeuvre et pourquoi ?
  • Quelle est, selon vous, la portée morale / esthétique de l'oeuvre ?
  • Quels sont les thèmes les plus importants de cette oeuvre ?
  • Que pouvez-vous me dire sur tel thème de cette oeuvre ? *
  • Dans quel mouvement littéraire s'inscrit cette oeuvre ?

 

Sur l'oeuvre, dans le cas d'un recueil de poèmes

  • Quel est le poème qui vous a le plus plu dans ce recueil et pourquoi ?
  • Quelle a été l'influence de ce recueil sur la poésie ?
  • Dans quel mouvement littéraire s'inscrit cette oeuvre ? *

 

Sur le mouvement littéraire

  • Que savez-vous de ce mouvement littéraire ? *
  • Savez-vous s'il a influencé d'autres formes d'art ? Lesquelles ?
  • Pouvez-vous me citer une autre oeuvre appartenant à ce mouvement ?

 

Sur le texte

  • Pouvez-vous  relever des figures de styles que vous n'auriez pas déjà citées ? *
  • Quel est le rapport entre ce texte et tel document complémentaire ?
  • Avez-vous apprécié ce texte et pourquoi ?

 

Sur les séquences

  • Quelle oeuvre, parmi celles que vous avez étudiées cette année, avez-vous préféré ? *
  • Quel est le point commun entre les textes de telle séquence ?
  • Pourquoi tel document complémentaire s'inscrit-il dans cette séquence ? *
  • Pourquoi cette lecture cursive s'inscrit-elle dans cette séquence ?

ECOUTEZ L'ORAL-EXEMPLE CI-DESSOUS

 



 

L'ARGUMENTATION A L'ENTRETIEN


Questions générales sur l’argumentation

 

Questions de connaissances

  • Définir : convaincre, persuader, délibérer. 
  
  • Quelle est la différence entre convaincre, persuader, délibérer ? Justifiez par un exemple. 
  
  • Définir : apologue, essai, utopie, contre-utopie. 
  
  • Quels sont les différents genres d’apologues que vous connaissez ? ( fable, conte, roman de science-fiction...) 
 
  • Définir : registre polémique, satirique, didactique... 

  • Qu’est-ce qu’un argument ? Qu’est-ce qu’une thèse ? 
  
  • Qu’est-ce qu’un argument ad hominem ? 
  
  • Qu’est-ce qu’une apologie ? un réquisitoire ? un plaidoyer 
  • Implicite et explicite. 
  
  • Expliquer les mécanismes de l’ironie. Quels sont ses avantages, ses limites ?
  

 

Questions sur les genres argumentatifs

  • Quel genre argumentatif vous semble le plus efficace ? 
  
  • Donnez des exemples d’argumentations indirectes. Sont-ils moins convaincants qu’une argumentation directe ? 
  
  • Pourquoi les argumentations indirectes se sont-elles développées au cours des siècles passés, plutôt que l’argumentation directe ? 
  
  • Quelles sont les fonctions de l’apologue ? 
 
  • L’apologue est-il un bon outil de critique ? Qu’est-ce qui fait son succès ? 

  • Aspects futiles / utiles de l’apologue. 
  
  • Qu’est-ce que l’utopie (Thélème, l’Edorado, etc.) ou de la contre-utopie. 
  
  • Quel est le rôle joué par la morale dans une fable ? Sans cette moralité, la fable est-elle moins convaincante ? 
  
  • Qu’est-ce qui fait la différence entre la visée morale d’une fable et celle d’un conte philosophique ? 
  
  • La valeur du conte philosophique pour critiquer un système philosophique (Pangloss et Leibniz). 
  
  • En quoi le conte philosophique relève-t-il du genre argumentatif ? 
  
  • Qu’y a-t-il de philosophique dans le conte philosophique ? 
  
  • Le genre de l’essai est-il très présent aujourd’hui ? 
  

 

Autres questions

  • Quel est l’intérêt d’impliquer le destinataire dans un texte argumentatif ? (différentes valeurs du « on », du « vous »...) 
  
  • Quel type de texte ou procédé d’écriture vous paraît le plus efficace pour convaincre / persuader ? 
  
  • Comparer les stratégies argumentatives des différents textes de votre descriptif. Quel est le plus efficace ? 
  
  • Comment les auteurs de la séquence expriment-ils leurs idées ? 
  
  • Pour convaincre, faut-il émouvoir ou indigner ? 
  
  • Quel est le rôle de l’humour, de l’ironie, dans l’argumentation ? 
L’argumentation peut-elle se mettre au service du mensonge ? 
 
  • Est-ce le rôle de la littérature d’argumenter ? Peut-elle améliorer la société ? 
  
  • Quelle est l’utilité actuelle de la littérature engagée ? 
  
  • Aujourd’hui, de quelle façon défendriez-vous vos idées ? 
  
  • Quelle cause défendriez-vous aujourd’hui ? Par quels moyens ? 
  

 

 

 

THEATRE ET REPRESENTATION A L'ENTRETIEN


Questions générales sur Théâtre et représentation

 

Questions de connaissances sur le genre

  • Donnez une définition du théâtre. 
  
  • Quelles sont les particularités du texte théâtral ? 
  
  • En quoi le théâtre se différencie-t-il des autres genres littéraires ? 
  
  • Qu’est-ce que la double énonciation au théâtre ? 
  
  • Quelles sont les formes de la prise de parole au théâtre ? // Définissez les termes suivants : réplique, tirade, stichomythie, monologue, aparté... 
  
  • A quoi servent les didascalies ? 
  
  • Définissez un genre théâtral : comédie, tragédie, drame... 
 
  • Définissez ces registres : comique, tragique, dramatique, lyrique... 
 
  • Quelles sont les différentes formes de comique au théâtre ? 
  
  • Qu’est-ce qu’un quiproquo ? 
 
  • Comment une tragédie est-elle structurée ? 
  
  • Quelles sont les différentes étapes d’une pièce ? // Définissez les termes suivants : exposition, nœud, dénouement. 
  
  • Qu’attend-on d’une scène d’exposition ? Quelles difficultés se posent au dramaturge ? 
 
  • Quelles sont les fonctions du dénouement au théâtre ?

 

Questions d’histoire littéraire

  • Qu’est-ce que la règle des trois unités au théâtre ? 
  
  • Quelles sont les règles de la tragédie classique ? 
  
  • Quelles sont les caractéristiques du théâtre classique et du théâtre moderne ? 
  

 

Le théâtre comme représentation

  • Est-ce que la représentation est indispensable pour apprécier et comprendre une pièce ? 
  
  • Expliquez la difficulté à lire une pièce de théâtre. 
  
  • Quelle différence faites-vous entre le texte théâtral et sa représentation sur scène ? 
  
  • Qu’appelle-t-on la mise en scène ? A quoi sert-elle ? Quels problèmes pose-t-elle ? 
  
  • Le théâtre peut-il se passer de mise en scène ? 
  
  • Peut-on dire que « mettre en scène », c’est réinterpréter une pièce, lui donner un sens ? 
  
  • La mise en scène est-elle une illustration ou une trahison ? 
  
  • En quoi la mise en scène peut-elle influencer la réception d’une pièce par le public ? 
  
  • En quoi consiste le plaisir / la supériorité du spectateur au théâtre ? 
  
  • Pourquoi va-t-on au théâtre aujourd’hui ? 
  
  • Quelles sont les différences entre le théâtre et le cinéma ? 
  
  • Quel est le rôle de l’accessoire ou du décor au théâtre ? 
  
  • Pouvez-vous citer des metteurs en scène ? 
  

 

Sur l’œuvre intégrale du jeu de l’amour…

  • Dans la pièce que vous avez étudiée, y a-t-il une évolution de la problématique / de l’intrigue ? 
  
  • Quelle est la fonction de telle scène / tel acte dans la pièce que vous avez étudiée ? 
  [
  • Tel personnage / telle scène] est-il/elle foncièrement nécessaire à la pièce ? 
  
  • L’amour au théâtre est-il toujours une lutte, une déchirure ? 
  
  • Que pouvez-vous dire des relations entre maîtres et valets au théâtre ? 

  • Théâtre et hypocrisie : la thématique du « masque ». 
  
  • Théâtre et séduction.

 

Autres questions

  • Quelles sont les fonctions du théâtre ? 
 
  • Le théâtre a-t-il pour fonction d’instruire ou de distraire le public ? 
 
  • Le théâtre a-t-il nécessairement un « message » à faire passer ? 
  
  • Le théâtre est-il nécessairement argumentatif ou illustratif ? 
  
  • Qu’est-ce qui fait qu’une scène bascule du comique au tragique, ou vice-versa ? 
 
  • Une comédie (genre) est-elle nécessairement comique (registre) selon vous ? 
  
  • Une scène de théâtre est-elle toujours un affrontement ? 
  
  • Quelles sont les fonctions du monologue / du dialogue au théâtre ? Qu’est-ce qui fait le succès du théâtre classique aujourd’hui ?